Le PADDI collabore depuis 2015 avec le laboratoire CARE (Centre Asiatique de Recherche sur l’Eau) dans le cadre du projet « Saigon river : La Ville et le Fleuve » soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce projet se d��compose en trois axes, le PADDI intervenant dans le 1er axe en partenariat avec l’IAO (institut d’Asie Orientale)

  • Evolution de l’hydro-système de la rivière Saigon en lien avec le développement de la m��galopole d’Ho Chi Minh-Ville,
  • Diagnostic actuel en terme de contamination,
  • Vulnérabilité aux inondations.

Dans le cadre du projet « Saigon River : La Ville et le Fleuve », le PADDI mobilise ses 10 ans d’expérience auprès des services urbains vietnamiens pour une meilleure contextualisation des recherches menées par le laboratoire CARE. Il contribue à ce projet en mutualisant ses ressources documentaires et en réalisant un travail de cartographie. Ce partenariat vise également à rapprocher sciences sociales et sciences fondamentales.

Au-delà, le PADDI souhaite vulgariser les résultats des axes de recherches auprès des services techniques de la ville afin de faciliter les réflexions et la mise en place de politiques publiques adaptées.

Le développement du Delta du Mékong relève d’une symbiose étroite entre terre et eau, le système fluvial fournissant les ressources halieutiques et permettant le transport des hommes et des marchandises. Au 20ème siècle, cet équilibre naturel a subi deux bouleversements importants d’origine humaine :

D’une part à l’échelle régionale, le développement de la mégalopole de Ho Chi Minh-Ville (près de 10 millions d’habitants) de ses industries, des systèmes agricoles modernes et des travaux fluviaux (dragage, barrages) a modifié la dynamique sédimentaire et la qualité de l’eau du fleuve.

D’autre part �� l���échelle globale, les effets du changement climatique ont conduit à une remontée du niveau océanique et un accroissement de l’intensité des pluies de mousson amplifiant les inondations urbaines.

C’est à partir de ces constats et dans le but de mieux comprendre les processus en cours et d’apporter des recommandations aux gestionnaires qu’a ét�� créé en 2013 le Centre Asiatique de Recherches sur l’Eau (CARE) à l’Institut Polytechnique de HCMV. Ce laboratoire vise à renforcer les capacités de recherche, la formation de jeunes chercheurs et le développement d’outils adaptés à la surveillance du milieu.

La compréhension du système des rivi��res Saigon et Dong Nai nécessitant une approche scientifique globale, le CARE favorise les synergies entre différents chercheurs et disciplines. Plusieurs missions seront r��alisées avec des experts fran��ais de différentes formations afin d’obtenir d’établir un état des lieux global de la pollution dans les rivières Saigon et Dong Nai.

Plus d�����informations :����http://carerescif.hcmut.edu.vn/fr/

  ��               ��          http://virtual-saigon.net/River/Overview